lespaulgoldtop
 
  Contact
  Page d'accueil
  Présentation
  La goldtop
  Liens amis
Page d'accueil


Les Gibson Les Paul sont des guitares électriques de type « corps plein » (solid body) fabriquées
par la firme américaine Gibson Guitar Corporation.

 

Après bien des avatars et une interruption de la fabrication de 1961 à 1967  (en raison d'une évolution de la forme vers la SG[1]), car Gibson n'était pas satisfait des résultats de vente, la Les Paul est  devenue la guitare probablement la plus emblématique de la marque et un grand classique de guitare électrique.

Comme il existe de nombreux modèles différents, cette section se limite à la description des caractéristiques communes de construction. On peut consulter le paragraphe consacré aux principaux modèles pour un complément d'informations.

La forme, élevée au rang d'icône est bien connue du plus grand nombre. Cette forme est directement issue de la lutherie guitare très traditionnelle de Gibson, bien que le corps, muni d'une seule échancrure facilitant l'accès aux notes aiguës, soit d'une taille beaucoup plus petite que les guitares à « caisse creuse » (hollow body) de la marque.
Le corps plein bois est fabriqué dans une seule pièce d'acajou sur lequel est rapportée une table réalisée en érable, excepté pour les corps des premiers modèles « Custom » et des modèles « économiques » faits d'un seul bloc d'acajou sans table rapportée. Les tables en érable sont constituées d'une pièce de bois refendue et assemblée par le milieu. Les modèles « Standard » et « Custom » ont le dessus du corps galbé (archtop), ce qui initialement devait marquer la différence avec la concurrence.

Le manche est en acajou généralement d'une seule pièce mais des modèles ont un manche trois pièces. Il est collé à la caisse  selon la technique tenon-mortaise dont la forme et les proportions ont varié dans le temps, le but étant d'obtenir l'assemblage  le plus stable possible. Il est pourvu d'un système intégré, le truss rod servant à régler sa courbure. L'accès au truss rod se trouve
sous une petite plaque (cache truss rod) vissée sur la tête du manche et qui porte le nom de la guitare. La touche en palissandre  ou en ébène, bordée d'un filet (binding) blanc-crème, est munie de 22 frettes et de repères incrustés en nacre. La forme des incrustations a aussi varié en fonction des modèles. Le diapason est de 24¾ pouces[2].

L'accastillage et les accessoires varient sur certains modèles au niveau du chevalet, du cordier ou encore du nombre de micros et de la présence ou non d'une plaque de protection, le pickguard. Toutefois, après des débuts un peu différents, dès 1954 les choses se sont à peu près stabilisées.

Les modèles « Standard » et « Custom » sont équipés d'un chevalet de type Tune-o-matic, permettant de régler l'action des cordes sur le manche et de faire un réglage très précis de la longueur vibrante de chaque corde (compensation) et d'un cordier de type Stop-bar, les deux étant fixés directement dans le corps de la guitare. Le pickguard, de forme plutôt triangulaire est traditionnellement blanc-crème sur les « Standard » et noir sur les « Custom ». Cette plaque est maintenue au-dessus de la table par une vis et une petite pièce en forme d'équerre fixée sur le côté du corps afin de minimiser le contact avec la table. Ce mode de fixation est un héritage des guitares à caisse creuse. Les mécaniques disposées en deux rangées de 3 de chaque côté de la tête du manche, sont du type Kluson avec des boutons caractéristiques en forme de « tulipe » ou du type Grover à bain d'huile.

Deux micros de type single coil P-90 ou humbucker sont positionnés dans des cavités prévues à cet effet, un très près de l'extrémité de la touche et l'autre près du chevalet. Un sélecteur (switch) à 3 positions, permettant de choisir l'un ou l'autre micro ou les deux en parallèle, se trouve positionné dans la partie supérieure gauche du corps. Il y a traditionnellement à la base du sélecteur une plaque ronde en plastique blanc-crème ou noir portant les mentions Rhythm pour le « micro manche » et Treble pour le « micro chevalet ». On accède au logement de ce sélecteur en enlevant la plaque ronde qui masque la cavité au dos du corps. Quatre boutons de potentiomètres de réglage — un de volume et un de tonalité grave/aigu pour chaque micro — sont situés sur la partie inférieure droite du corps. Au cours des années de production de la Les Paul, Gibson a utilisé des boutons de formes différentes en fonction des goûts du moment. On accède au logement des potentiomètres et du câblage de la guitare, comme pour le sélcteur, en enlevant la plaque qui masque la cavité prévue à cet effet. La sortie, une prise Jack fixée sur une plaque carré blanc-crème ou noir, est située sur le côté inférieur droit du corps à proximité des boutons de réglage.

Comme la plupart des instruments Gibson, la finition des guitares Les Paul est faite avec un vernis nitrocellulosique appliqué en plusieurs couches polies.
Références  
  www.wikipédia.fr  
Publicité  
   
Aujourd'hui sont déjà venus 1 visiteurs (1 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=